La Fondation grand cœur a redonné le sourire à une autre famille abattue et qui ne sait à quel saint se vouer

Le 30 mars dernier, la Fondation grand cœur a redonné le sourire à une autre famille abattue et qui ne sait à quel saint se vouer. La petite Mariam Adoum âgée de deux ans et demi souffrait d’une hernie cervicale. Elle portait cette énorme masse de plus de trois kilos depuis sa naissance. Se coucher est un cauchemar pour elle, explique sa mère. Informée, la Présidente de la fondation grand cœur, HINDA DEBY ITNO a pris en charge son traitement médical à l’hôpital de la renaissance à N’Djaména. Cinq jours après son opération, Mariam Adoum mets du baume au cœur de sa famille et l’équipe des neurochirurgiens dirigée par le Dr Aggad Mourad ayant procédé à son opération.

admin

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *